La folie des parkings: comment éviter la tôle froissée

  • Auteur: PNEUS-OPONEO.BE

Au Royaume-Uni, se garer coûte cher, on estime à 500 millions de livres sterling le coût des réparations des rayures et autres dommages de carrosserie survenus lors de cette manœuvre. Cela ne signifie pas pour autant que les gens auraient subitement oublié comment se garer. Non, c’est plutôt que les véhicules deviennent de plus en plus grands et que selon les dernières études il n’y aurait pas plus de places de parking qu’il y en avait en 1994.

Même s’il n’existe pas vraiment de bases légales en la matière. Les municipalités et les entreprises privées considèrent cependant qu’une place de parking devrait mesurer au minimum 2,5m de large et 4,8m de long. Mais certains acteurs comme les supermarchés n’hésitent pas à réduire cette largeur afin de disposer du plus grand nombre de places possible.

Se garer est une compétence primordiale et chaque automobiliste se doit de perfectionner cet art.

Se garer est une compétence primordiale et chaque automobiliste se doit de perfectionner cet art. 

Afin d’illustrer les changements des dimensions des véhicules, prenons l’exemple de la populaire Ford Sierra: en 1990, elle mesurait à peine 4,5m de long et 1,7m de large. L’Audi Q7 fait aujourd’hui presque 2m de large et plus de 5m de long ! Alors voilà pourquoi on voit de plus en plus de portes enfoncées lorsque que d’immenses véhicules quittent de minuscules places de parking. Les places de stationnement dignes de ce nom sont légèrement plus grandes, ces places mesurent 2,4m de large et 5,5m de long mais c’est bien trop peu pour un grand nombre de véhicules. Il ne reste donc qu’une seule option pour éviter la tôle froissée: être le plus attentif possible lorsqu’on se gare.

Evitez les problèmes: garez-vous correctement.

Au risque de contredire les conducteurs « sacrés » qui pensent toujours avoir raison, il n’existe pas de mauvaise façon de se garer si au final vous respectez les distances ainsi que les autres véhicules. Les clés de la réussite de n’importe quelle méthode se résument toujours à une bonne visibilité et à la conscience de l’environnement dans lequel on se trouve. Afin de savoir à quelle distance vous vous trouvez du véhicule voisin, vous n’êtes pas obligé d’attendre le bruit de la tôle ou du plastique.

Il existe différentes techniques pour se garer en fonction de la situation.

Il existe différentes techniques pour se garer en fonction de la situation.

On peut les regrouper en 3 groupes de stationnement.   

  • le stationnement en bataille ou en épi en marche avant 

  • le stationnement en bataille ou en épi en marche arrière 

  • le stationnement en créneau 

Chacune de ces méthodes a ses avantages et ses inconvénients. La situation décide généralement d’opter pour l’une ou l’autre, il est donc important de maitriser les trois. 

Le stationnement en bataille ou en épi.

En résumé, il s’agit ici de se garer en marche avant ou arrière sur une place de parking. Cela parait simple, mais cela demande tout de même une certaine prudence car il est très rare qu’un conducteur se gare parallèlement à la perfection. En général, il faut toujours jouer du volant afin d’être bien droit.

Ce type de stationnement est souvent adopté dans les parkings à plusieurs étages.

Ce type de stationnement est souvent adopté dans les parkings à plusieurs étages.

Afin de se garer correctement, vous devez être capable de visionner votre positionnement par rapport aux autres ou en fonction du marquage au sol. Pour cela, vous pouvez vous aider des rétroviseurs ou regarder par la fenêtre. Bien entendu, comme pour toutes les techniques de stationnement, la manœuvre doit être réalisée à faible vitesse et avec un constant contrôle de son positionnement. Ne vous laissez pas distraire par les autres automobilistes - rien ne presse et essayez de vous garer parfaitement même si cela nécessite plusieurs tentatives.

Si vous vous garez en marche arrière, restez attentif, utilisez le rétroviseur intérieur afin d’être sûr de ne rien percuter derrière vous. De la même manière, si vous êtes en marche avant, regardez devant le capot, il arrive souvent de percuter un obstacle se trouvant juste devant vous.

Cette technique reste parfois difficile à réaliser dans des petites surfaces où il y a déjà de nombreux véhicules.

Cette technique reste parfois difficile à réaliser dans des petites surfaces où il y a déjà de nombreux véhicules. 

Elle peut également poser problème dans les côtes car elle requiert une maitrise de l’embrayage pour véhicules équipées d’une boite manuelle, pour les boites automatiques tout devient tout de suite plus simple. Mais encore une fois, rien ne presse. Pourquoi risquer d’endommager votre voiture? Au fil du temps et avec l’expérience, vous saurez vous garer en utilisant de moins en moins d’espace.

Le stationnement en créneau: conseils.

Le créneau nécessite sans aucun doute des compétences plus avancées et une technique plus sûre. Une fois maîtrisé, vous serez capable de vous garer n’importe où. Le créneau consiste à se garer en marche arrière entre deux véhicules avec une position de départ parallèle à la place disponible.

Le guide du créneau selon Giphy.

Cela parait simple, mais c’est bien la maitrise du créneau qui différencie les bons conducteurs des automobilistes ordinaires. Voilà la marche à suivre afin d’effectuer un bon créneau:

Trouvez une place suffisamment grande. Cette dernière doit permettre un espace libre de 50cm de chaque côté de votre véhicule. Autrement dit, la longueur minimale disponible doit être supérieure à celle de votre véhicule d’au moins 1 mètre.      

Votre position doit être parallèle au véhicule garé.  

Votre vitre arrière doit se trouver à la hauteur de celle du véhicule voisin. Si ce n’est pas le cas, avancez ou reculez pour rectifier votre positionnement. C’est bien les vitres arrières des deux véhicules qui sont supposées être alignées et non les volants de ces derniers.    

Braquez votre volant afin de vous positionnez dans l’espace choisi dès le début votre marche arrière. Maintenez une vitesse réduite en jouant sur l’embrayage et le frein et commencez à reculer.

Lorsque vous êtes à 45 degrés, faites un tour de volant complet ce qui devrait suffire à rétablir l’angle de stationnement et vous évitez de percuter le trottoir avec la roue arrière  

Dans cette position à 45 degrés, commencez à reculer doucement jusqu’à ce que votre rétroviseur latéral se trouve au niveau de l’arrière du véhicule voisin. Contrôlez la distance qui vous sépare du trottoir en utilisant votre rétroviseur latéral ou en regardant par la fenêtre. Si vous jugez être trop éloigné (au mieux, vous devriez être à 10cm du trottoir), recommencez la manœuvre dès le début.         

Si la distance qui vous sépare du trottoir est satisfaisante, contrôlez que votre rétroviseur ait bien passé le niveau de la plaque d’immatriculation du véhicule devant vous. Si tel est le cas, redressez les roues tout en reculant. Corrigez la position du véhicule en avançant ou en reculant légèrement afin de stationner parallèlement au trottoir et au milieu de la place disponible.

Ces conseils peuvent vous aider afin de vous garer sur des places de parking plus petites.

Ces conseils peuvent vous aider afin de vous garer sur des places de parking plus petites.

Lorsque vous maitrisez le créneau à la perfection,  vous gagnez l’admiration des passants et autres automobilistes. Mais si vous ne l’effectuez pas correctement, vous risquez d’endommager votre véhicule ainsi que le véhicule voisin. C’est pourquoi il est nécessaire d’effectuer cette manœuvre avec une vitesse adaptée afin d’éviter les éventuels accrochages.

Au final, savoir correctement se garer est une compétence primordiale qui demande en fonction des situations des techniques plus avancées comme celle du créneau. Cela devient même indispensable dans un environnement où les places de parking n’augmentent pas alors que les dimensions de nos véhicules, elles, augmentent. 

Vous avez aimé notre article?
Cliquez sur le bouton "J'aime"

Merci
Ajouter un commentaire
(Attention: les commentaires sont modérés)