Rebord protecteur de pneus

  • Auteur: PNEUS-OPONEO.BE

Qu’est-ce que le rebord de protection sur le pneu ? A quoi servent-ils ces soi-disant protecteurs des jantes ? Quels pneus possèdent ces renforts et quels pneumatiques en sont dépourvus ?

Les pneus et les jantes subissent différents endommagements en raison des bordures prises à bonne vitesse ou bien des nids de poule que l’on creuse sur une route. Certains frottements peuvent même entraîner de graves conséquences, y compris un éclatement d’un pneu. Quant aux jantes, elles se déforment et leur peinture s’écaille par endroits. Notons que la jante dont le bord est voilé, est plus sensible à la corrosion. Dans les cas extrêmes, cela peut avoir une mauvaise influence sur l’équilibrage des roues. En plus, la jante pliée perd son caractère attractif. Et n’oublions pas que celui-ci compte énormément pour les vrais amateurs de roues en alliage.

De quelle façon les fabricants protègent leurs produits contre de tels endommagements ?

Le rebord de protection sur le pneu permet d'éviter toutes sortes de détériorations.

Le rebord spécial protège le pneu et la jante contre les détériorations
pouvant arriver lors du stationnement à proximité des bordures.

Le rebord protège contre les détériorations

Les flancs et les roues d’un grand nombre de pneumatiques modernes sont protégés contre les détériorations de toutes sortes avec des bourrelets de protection spéciaux.
 
Cela permet de protéger les jantes au moment où le conducteur percute la bordure lors du stationnement du véhicule ou du changement du sens de la marche (des tournes à droite ou à gauche). Le plus souvent, le rebord protecteur apparaît dans les pneus de tourisme avec un profil inférieur à 55. Pourtant, il y a des exceptions (en effet, tout dépend du fabricant). Pourquoi une telle valeur du profil ? Parce que ces pneumatiques-là - appelés pneus à profil bas, sont montés la plupart du temps sur les jantes alu. A vrai dire, la pratique montre que le principe « profil bas - rebord protecteur » n'est pas toujours mise en oeuvre.
 
Il arrive même que le modèle du pneu est disponible en deux versions, avec et sans bord de protection. Comment est-il possible ? A l’origine de cette diversification sont des contrats signés entres les fabricants des véhicules et les manufacturiers des pneumatiques. Lorsque le fabricant du véhicule commande la monte d’origine pour sa voiture il a le droit de choisir les pneus sans bourrelet. Les pneus sans bourrelet de protection de la jante facilitent le montage des caps.

Le modèle du pneu peut être équipé d'un rebord ou pas.

Le pneu de la taille précise peut être à la fois doté ou pas
d’un bourrelet de protection de la jante.

Est-ce rentable d’investir dans les pneus à rebord de protection ?

La plupart des pneus standard (au-dessus du profil 55) ne possèdent pas de protecteurs car ils sont montés sur les jantes tôle. Même si tout au début cela peut paraître étrange et faire penser à une négligence c’est strictement lié au fait qu’une grande partie des jantes tôle profitent des caps pour améliorer leur apparence. Or, l’absence du rebord de protection de jante garantit plus d’élasticité en ce qui concerne le choix du cap et son montage.
 
Les protecteurs des pneus/jantes sont fabriqués au moyen des différentes technologies. Finalement, c’est le fabricant qui décide de la façon dont ces éléments sont conçus. Certains d’entre eux ont une nervure légèrement soulevée à un endroit où celle-là rejoint le talon dans la partie basse des flancs. D’autres pneumatiques sont dotés d’une nervure plus solide dans la partie où la section est optimale.
 
La nervure soulevée adjacent au talon ou le talon reculé protègent avant tout les pneus à profil bas et les jantes alu contre les endommagements causés par les bordures. Dans les pneus pour les tout-terrains légers, les protecteurs en question permettent de protéger les pneus et les jantes contre toutes sortes de saletés, pierres, rameaux des arbres et beaucoup d’autres obstacles.
 
Les pneus à une ou deux nervures soulevées sont exploités en grande partie dans les utilitaires et les remorques. L’épaisseur supplémentaire du caoutchouc d’une telle nervure, là où la section du pneu est la plus large, protège le flanc du pneu. De plus, les chocs et frottements répétés contre les bordures des trottoirs n’abîmeront pas trop vite la structure de pneus.
 
En conclusion, indépendamment de la terminologie utilisée par les fabricants, l’objectif de tous les protecteur des pneus et des jantes est en général le même. Ils ont pour but de protéger la partie intérieure du flanc du pneu ainsi que le bord de la jante contre les détériorations mécaniques.

La présence du rebord de protection - inscription MFS.

L’indication MFS informe de la présence du rebord
de protection de jante sur le pneu.

Les désignations des protections des jantes chez les fabricants

Les pneus du groupe Goodyear
 
RFP - Rim Fringe Protector – Protecteur de la jante.
FP - Fringe Protector – Protecteur de la jante.
MFS - Maximum Flange Shield - Protecteur de la jante, désignation utilisée par Dunlopa.
 
Les pneus du groupe Continental
 
FR - Felgen Ripen – Anneau protégeant la roue.
 
Les pneus du groupe Pirelli
 
Il y a encore peu de temps on utilisait la désignation Cord pour parler de la protection de la jante. Actuellement, cette dénomination n’est plus en usage.
 
Les produits de la marque Michelin et Bridgestone
 
Malgré que dans la majorité des cas, les pneus à profil inférieur à 55 soient dotés d’un rebord de protection de jante ils ne portent pas de signes désignant cette propriété.

Vous avez aimé notre article?
Cliquez sur le bouton "J'aime"

Merci
Ajouter un commentaire
(Attention: les commentaires sont modérés)